J’ai de l’ego à revendre (ou 3615 malife)

Aujourd’hui et dans le futur l’information produite par les objets IoT va devenir une véritable monnaie d’échange. Si ce n’est pas déjà fait. C’est l’ère du Ego Business.

Certains fabricant dont Google pour ne pas le nommer, vend des tablettes à prix cassé car en échange l’utilisateur est supposé acheter la tablette, puis charge à la tablette de produire de la valeur à partir des usages de l’utilisateur.

Vision du futur :
« votre appareil m’intéresse, mes insights vous intéressent, faisons un deal :
je m’engage à vous échanger 6 mois de tracking de ma vie privée contre -25% du prix public de cet appareil ».

Je vous vend de mon ego : c’est pas enorme comme concept çà ?!

Soyons pragmatiques après tout :
Valeur marchande VS une autre valeur marchande. Ni plus ni moins.

J’ai imaginé il y a quelques jours  un projet nommé DataTraders.
C’est un projet au sein duquel je propose de redistribuer les cartes entre :

  • celui qui produit des données (l’usager)
  • celui qui collecte et revend les données (le fabricant)
  • celui qui achète et exploite les données (agence marketing, régie pub, …)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s