Atomicité du code #1

Un exemple de code que j’ai simplifié ce matin :


if(validator !== null){
if(text !== "" && text.toString().match(validator.regExp) !== null)
{
hasError = false;
checkedIcon.visible = true;
}
else if(text !== "" && text.toString().match(validator.regExp) === null){
hasError = true;
checkedIcon.visible = false;
}

}
else{
console.log("TextFiledValidated : this component needs a validator,
you can set the validator using validator property")
console.trace()
throw "property exception"
}

 

sitôt remplacé par loe bloc suivant :


if (text !== ""){
hasError = (text.toString().match(validator.regExp) === null);
checkedIcon.visible = ! hasError;
}

On économise des lignes de code, de la redondance dans l’expression et on facilite la lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s